Mes tutoriels (DIY)

DIY : Faire son propre extrait de lycopène…

Cet article va vous permettre de faire votre propre extrait de lycopène (ou macérât concentré de lycopène).

Il pourra ensuite vous servir dans vos préparations cosmétiques en tant que phase huileuse.

Mais d’abord, qu’est-ce que le lycopène ?

Le lycopène est une molécule composée d’une longue chaîne d’atomes de carbones et d’hydrogène. il appartient à la grande famille des caroténoïdes (comme le carotène que l’on retrouve dans la carotte).

Il s’agit d’un pigment de couleur rouge et liposuble, c’est-à-dire qu’il se solubilise facilement dans les corps gras.

On le retrouve essentiellement dans les fruits et légumes rouges et notamment la tomate dont le joli nom latin est Solanum lycopersicum. Vous voyez le rapport ? Le lycopène tire son éthymologie de la tomate, donc.

Le lycopène est réputé être un anti-oxydant, donc très bon pour lutter contre les méfaits du soleil (U.V.) sur nos organismes (vieillissement cellulaire, perte d’élasticité de la peau, cancer, etc…).

Il convient par conséquent d’en consommer en grande quantité, surtout l’été, pour bénéficier de tous ses bienfaits. Et à y être, autant se tartiner le visage avec un cosmétique à base de lycopène 🙂

Enfin, pour extraire un maximum de lycopène de la tomate, il est impératif de détruire les cellules dans lesquelles il est contenu. La chaleur permet cette extraction.

Faire son extrait de lycopène :

  • ETAPE 1 :

Prendre 5 tomates cerises ou une tomate bio de préférence et les mixer finement.

Ajouter 2 cuillères à soupe d’huile végétale.

Faire chauffer jusqu’à former un coulis.

coulis tomate

Alternative : Ajouter les 2 c à s d’huile à deux cuillères à soupe de coulis de tomate nature tout prêt (attention, veiller à ce qu’il ne contienne rien d’autre que de la tomate).

  • ETAPE 2 :

Verser dans un contenant plus haut que large.

Ajouter un demi-verre d’eau froide. Mélanger bien.

Laisser reposer jusqu’à la formation de trois phases bien distinctes.

extrait de lycopèneN.B. : la phase supérieure contient également des fibres de tomate mais cela n’est pas bien grave.

  • ETAPE 3 :

A l’aide d’une pipette, prélever délicatement la phase supérieure (huile + lycopène) sans aspirer la phase inférieure (l’eau).

Cette huile riche en lycopène peut être intégrée comme phase huileuse dans une crème pour le corps, une brume corporelle, une gelée hydratante pour le visage, etc…

Exemple de réalisation :

gelee visage tomate

Publicités

10 réflexions au sujet de « DIY : Faire son propre extrait de lycopène… »

  1. Merci pour cette article très intéressant. Je ne savais pas qu’on pouvait réaliser son propre extrait de lycopène. Je n’hésiterais pas à tester ça très vite.
    Merci et bonne soirée

    J'aime

  2. Bonjour, voilà, c’est parti et c’est fait, le lycopène est en route, reste à attendre un peu, je posterais les images demain, mais j’ai fait un article sur mon blog
    Merciiiii
    Maya

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s