Mes savons

Savon 100 % coco…

savon 100  cocoJe suis toujours en retard sur la mode…

J’ai décidé de tenter à mon tour (enfin) un savon composé à 100 % d’huile de coco.

L’huile de coco saponifiée donne des bulles et du moussant au savon. Elle est donc très intéressante. Cela dit, il ne faut pas dépasser 30 % au risque de créer un savon desséchant voire décapant.

Alors, un savon 100 % huile de coco doit décaper à mort ?

En général, le 100 % coco est utilisé sans surgraissage pour un usage en lessive. Il nettoie et détache le linge. Mais pour un usage sur la peau il devient indispensable de lui réserver un surgraissage particulier, de 20 % minimum.

Et d’après les retours que j’ai pu avoir, ce savon très surgraissé est très apprécié.

Comme je n’aime pas me coucher conne, je me suis lancée dans l’aventure…

Je me suis inspirée des recettes des blogs de Nounoune et l’antre de Gaïa pour réaliser ce savon.

Recette pour un batch de 350 g :

  • 350 g d’huile de coco (ou coprah)
  • 50 g d’eau dans laquelle j’ai dilué la soude en granules (à calculer avec soapcalc) pour un surgraissage de 28 %
  • 83 g de lait de coco
  • 12 ml de fragrance coconut craze
  • pétales de monarde et souci pour décorer

Mode opératoire :

  1. Diluer la soude en granules petit à petit dans l’eau (et non l’inverse). Veiller à faire cette manipulation dans un endroit bien aéré car des vapeurs se produisent.
  2. Attendre que ce mélange soit à température ambiante
  3. Faire fondre l’huile de coco et y ajouter le lait de coco. Attendre que ce mélange soit à température ambiante.
  4. Verser la solution de soude dans le mélange d’huile et lait.
  5. Mixer jusqu’à l’obtention d’une trace fine (lorsqu’on fait tomber sur la surface de la pâte une goutte de pâte, elle laisse une trace). Cela prend un peu de temps.
  6. Ajouter la fragrance.
  7. Mixer encore pour bien mélanger.
  8. Verser dans un moule.
  9. Lorsque le savon est suffisamment dur, le démouler et le découper.
  10. Le laisser sécher « en cure » pendant 4 semaines avec de l’utiliser.

L’huile de coco donne un savon bien blanc, je n’ai pas voulu changer cette couleur et donc je ne l’ai pas coloré.

J’ai juste parsemé quelques pétales de monarde (ou thé rouge) et de souci sur le dessus pour faire joli.

⭐ Le savon, à cause de l’ajout de lait de coco et de la forme du moule (plus haut que large), a fait un phase de gel totale juste après l’avoir coulé. Il est devenu légèrement moins blanc 😦 J’espère qu’il récupèrera sa couleur immaculée.

Le voici démoulé et coupé (il est moins blanc en vrai que sur la photo) :

savon 100 % coco-montage

Publicités

35 réflexions au sujet de « Savon 100 % coco… »

    1. J’ai eu une phase de gel totale !!! J’espère que la couleur bien blanche restera car là il est plutôt devenu légèrement grisâtre… Je posterai les photos une fois découpé (mais il faut vraiment que j’achète un nouvel appareil 😦

      J'aime

  1. Dommage que ça ne se mange pas 😦 C’est une très belle présentation, simple certes (c’est dans la simplicité que l’on y trouve notre compte) mais surtout à croquer 🙂 Miam !

    J'aime

    1. Bonjour, vous en mettez un morceau dans votre tambour à chaque lessive ou bien vous l’avez dilué à quelque chose pour le rendre liquide? Merci pour les informations.

      J'aime

  2. Il est vraiment magnifique. Hâte de voir la découpe. Je n’ai jamais eu de phase de gel. Tu me diras ce que ça donne 😊
    (Aparté) : Mon Dieu faites que je n’ai pas la fraise grincheuse

    J'aime

    1. lol !!!
      La phase de gel c’est vraiment phénomène étrange, je ne l’ai pas à chaque fois et même avec la même recette. Son gros avantage est qu’elle magnifie les couleurs mais là je voulais du blanc… 😦

      J'aime

      1. Et ça ne donne pas du blanc ?
        J’ai une seule fois la phase de gel. Ce ne serait pas l’ajout de lait ? ( enfin, je dis cela mais mes autres coco , je mets de la crème et du lait et jamais de phase de gel)
        Beau visuel et hâte de voir la découpe 😍

        J'aime

      2. Merci !
        En fait la phase de gel se produit quand on ajoute du sucre (que ce soit du miel, du lait, etc…) et surtout dans un moule plus étroit que haut (forme tonka, plutôt que baby). Car j’ai fait un même savon avec les deux formes de moules et je n’ai pas eu de phase de gel dans la forme baby 😉 J’ai eu aussi un légère coloration de la pâte en caramel (caramélisation des sucres) mais c’est parti. Il redevient blanc. Ah ! Les mystères de la SAF 😉

        J'aime

  3. J’aime beaucoup aussi cette touche de couleur cela donne une petite touche de raffinement à ce savon. J’ai fait plusieurs coco 100% juste pour détacher ou faire de la lessive et j’ai jamais eu de phase de gel avec.

    Par contre l’odeur du tien va être à tomber.

    J'aime

  4. coucou, ce savon est super beau, et me tente bien pour faire des marbrages surtout vu son blanc (meme si j’imagine qu’il doit vite resolidifier vu qu’il est 100% coco!
    Par contre, quand je recalcule sur soap calc avec un surgraissage à 28%, tu ne prends pas en compte les infos du coup sur la dureté , le pouvoir moussant ect…
    Car si on le lit, il ne rentre vraiment pas dans les normes d’un « bon » savon.
    En tout cas, je veux bien les retours de ce savon avant de me lancer ;)!
    Il est vraiment super beau en tout cas!

    J'aime

    1. Les indications de soap calc ne prennent pas en compte le surgraissage justement.
      Donc il considère qu’un 100 % coco (sans surgras) est agressif ce qui est vrai puisqu’il n’est conseillé que pour la lessive.
      Cela dit, surgraissé à au moins 20 %, ce sont des savons très doux, faciles à faire et rapides !
      Je te le conseille. Par contre fais très vite ton marbrage. Pour une trace fine et longue et un beau blanc naturel tu as d’autres huiles qui te le permettent.

      J'aime

      1. super merci pour cette réponse :)!
        Je pensais que ça ne prenais pas en compte les huiles, mais j’avoue que surgraisser (sans ajout d’huile à la trace je fais pas énorme, juste à 8% ^^ de base).
        Merci pour cet explication donc 🙂 , je vais tenter le 100% coco alors en mélangeant ka coco avec de l’huile de vegetaline pour pas avoir un savon trop pourri si j’utilise que de la vegetaline :)!
        je note pour le marbrage.
        J’ai aussi du lait de coco, je l’ajouterais comme toi dans la recette même si méga phase de gel, j’imagine que ça doit donner une onctuosité à la pate !! (par contre je l’utiliserais en poudre pour avoir une phase de gel plus petite 🙂 ).
        Et j’avoue que pour les blanc naturel, je n’y suis pas encore arrivée depuis que je n’utilise plus de palme 😦

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s