Mes produits cheveux

Test AZ : après-shampoing végétal à l’Amla (sans quaternaire)…

www.kizoa.com_collage_2015-02-09_18-25-59

J’ai reçu de la part d’aroma-zone de la poudre d’Amla BIO et de l’huile essentielle de citron vert.

J’avais déjà acheté cette poudre, j’en avais fait un shampoing liquide mais il ne m’avait pas laissé un souvenir mémorable.

J’ai souhaité l’utiliser cette fois en après-shampoing soin.

L’huile essentielle de citron vert, je l’aime beaucoup et l’utilise souvent dans mes soins capillaires.

Comme j’avais acheté le conditionneur végétal j’ai réalisé cet après-shampoing avec. Il est une alternative écologique aux démêlants « quaternaires ».

Cet AS est donc sans BTMS et sans Conditioner Emulsifier.

 

La recette pour 100 g :

  • 20 g de gel de racine de guimauve (démêle les cheveux)
  • 54 g d’infusion d’Amla BIO (dosée à 3,5 % de poudre d’Amla, ex : 5 g dans 140 g d’eau chaude mais il vaut mieux doser à 10 %)
  • 2 g de jus de citron (abaisse le pH pour une bonne affinité avec les cheveux)
  • 10 g de Conditionneur végétal (alternative écologique aux quaternaires, démêle, prévient la formation de fourches, donne du volume et fortifie les cheveux)
  • 3 g d’alcool cétéarylique (épaissit et stabilise l’émulsion sans effet gras)
  • 5 g de glycérine végétale (émollient, assouplit et lisse les cheveux)
  • 5 g d’huile d’Abyssinie (nourrit les cheveux)
  • 0,4 g d’huile essentielle de citron vert (parfume)
  • 0,6 g de cosgard (conserve)
  • mica rose orangé (colore)

 

Mode opératoire :

Tout stériliser (ustensiles et contenants).

J’ai réalisé cet après-shampoing crème à la Naturalis.

J’ai tout mis sauf l’huile essentielle, le cosgard et le mica.

J’ai fait tourner un programme à chaud. Puis un programme à froid auquel j’ai ajouté le mica. Puis avant de mettre en pot et flacon j’ai ajouté l’huile essentielle et le cosgard.

 

Si vous n’avez pas de Naturalis, vous pouvez aussi bien réaliser cette émulsion en one pot : faire tout fondre au bain-marie puis fouetter jusqu’à complet refroidissement. Ajouter le reste des ingrédients.

 

Mon avis :❤❤

Déjà j’aime la texture. Hyper aérienne et crémeuse. Elle se tient sans être trop lourde. Très bon point. J’ai trouvé le bon dosage.

Pour avoir une couleur légère j’ai dû mettre une sacrée dose de mica… Décidément c’est le deuxième mica qui ne colore pas suffisamment les cosmétiques.

Niveau odeur : odeur végétale douce et acidulée qui mériterait d’être une peu plus soutenue., finalement on ne sent pas le citron vert.

A l’usage, cet après-shampoing est agréable (moins qu’avec BTMS quand même), il est moins glissant que l’AS enchantement et l’AS oil free à la guimauve (avec BTMS) et il faut aider avec les doigts pour bien démêler les cheveux. Cela dit, une fois rincé,  il a fait son job : cheveux démêlés sans les alourdir ni les graisser et gros point positif : les cheveux semblent gainés, fortifiés, ont plus de volume et sont faciles à coiffer.

Bref, bilan des courses j’aime bien ce nouvel après-shampoing.

 

4 réflexions au sujet de « Test AZ : après-shampoing végétal à l’Amla (sans quaternaire)… »

  1. Merci pour ce test, ce nouvel émul me tente bien, j aime beaucoup le BTMS mais regraisse un peu vite mes cheveux😉 du coup je vais me laisser tenter quand mon sachet de BTMS sera fini ☺

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s